présentation

Les étages buissonniers conçoivent et réalisent des toitures végétalisées et des jardins de toit avec des plantes sauvages indigènes ou naturalisées, pour la plupart, dont certaines comestibles, et conseillent les clients qui souhaitent faire une partie ou la totalité de l’installation eux-mêmes.

Fil conducteur

Favoriser le plus possible la dynamique naturelle et la complexité propres aux écosystèmes. Aussi l’impulsion de départ est-elle fournie par le choix des espèces et de leur emplacement, ensuite le libre jeu laissé aux évolutions naturelles (semis spontanés d’espèces déjà présentes ou apportées par le vent, les oiseaux, développement des plantes…) participe au travail. La grande diversité des espèces installées dès le départ rend le système résistant et lui permet de s’autoréguler et de se régénérer. L’expérience montre que la végétation rend bien ce qu’on lui donne, elle étonne toujours par son inventivité, ses facultés d’adaptation, son foisonnement, ses ressources.

L’esprit des lieux est pris en compte de telle sorte que la végétation s’y intègre tout en ayant sa vie propre.